GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

L’Enfant du volcan, Par Ghyslène Marin et Léo Marin

Une histoire forte !

« Quand on a une famille, on construit des châteaux de sable. Quand on n’a pas de famille, on croit vivre dans un désert.»

L'Enfant du volcan de Ghyslène Marin et Léo Marin

Saint-Avre, village de la Creuse vidé par l’exode rural.

Le château, devenu un orphelinat, vient d’accueillir des enfants d’ailleurs, dont Mila, une petite Réunionnaise, arrachée à son île et à sa famille.

La fillette trouve auprès d’Ernestine et d’Hector, les épiciers du village, un peu de réconfort.

Or, l’attachement profond qui se crée entre ce couple sans enfant mais débordant d’amour et cette gamine livrée à la solitude et au racisme semble contrarier les autorités administratives…

Avec son fils Léo, Ghyslène Marin, puisant aux sources de son propre passé, signe un roman où la fiction se mêle à l’histoire.

Au-delà de la grande sensibilité avec laquelle il décrit le lien qui se crée entre des êtres blessés, L’Enfant du volcan donne chair à cet invraisemblable drame vécu par des milliers d’enfants déplacés entre 1962 et 1984 vers des communes dépeuplées de la métropole, dans une totale indifférence.

LaPresseDuSoir : Une façon nouvelle et innovante de lire l'actualité