GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

INTI est le nouvel album de Christina Rosmini

Christina Rosmini Nouvel album INTI

La chanteuse Christina Rosmini revient avec un nouvel album INTI.

Ce disque dédié au Dieu du soleil est à juste titre solaire et lumineux, plein de chaleur également, entre chanson française, flamenco, musique orientale et musique latine.

Lire aussi cet Article… Le jour où ma mère m’a tout raconté, Philippa Motte

Avec son nouvel album INTI, l’auteure-compositrice marseillaise Christina Rosmini nous offre une chanson française de tous les Suds, une pop nourrie d’influences hispaniques, un univers musical chaleureux à l’image de la personnalité solaire de cette artiste fidèle à ses racines et nourries aux rencontres musicales du chemin.

Le nouvel album INTI reflète une spiritualité empreinte d’humour, un humanisme plein d’espoir, un optimisme aux accents anti-passéistes.

C’est une ode à la puissance créatrice féminine, sous le signe du Dieu du Soleil amérindien INTI.

Avec ce nouveau disque, Christina Rosmini développe un juste équilibre entre chansons légères et chansons graves, des thèmes d’actualité, comme la survie des indiens d’Amazonie menacée par la déforestation (« Rouge »), la « Terre Mère » malmenée ou le réchauffement climatique (« Something in the air »), l’affirmation du désir des femmes quel que soit leur âge (« La Fea », « La Louve », « Tant de fleurs »), la mort de milliers de migrants et de migrantes en Méditerranée (« Sous nos Pieds »), le désir de changer le monde malgré le constat de nos limites (« J’aurais voulu »)… aux côtés de thèmes universels comme celui du premier amour (« Le Kid »), celui d’une rupture, sur un ton léger, (« Mais pourquoi? »), ou celui de la fuite du temps, mais sans nostalgie (Le Konnakol du bon vieux temps, et « Le Temps qui passe ») ou du pardon (« Oublions »).

Impliquée dans la sauvegarde de la terre et des peuples, dans ses revendications humanistes et féministes, mais toujours avec son sourire optimiste, Christina Rosmini fusionne la culture humaine et musicale du monde, de l’Inde à l’Amérique du Sud en passant par le Proche-Orient, avec un cœur qui bat depuis la mare nostrum, la Méditerranée.