GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

Où va notre argent ? de Agnès Verdier-Molinié

Où va notre argent Agnès Verdier-Molinié

Des dépenses qui explosent, des services publics qui s’effondrent : le scandale français

Le système semble devenu incontrôlable : la puissance publique est endettée à hauteur de 3 000 milliards d’euros et continue à dépenser sans compter et sans contrôle.

 » Tous les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi… »

Article 14 de la Déclaration des droits  de l’homme et du citoyen de 1789

Le constat est édifiant : la France est le pays le plus taxé de la zone euro – presque 1 200 milliards de prélèvements obligatoires par an –, mais nos services publics s’effondrent les uns après les autres. Malgré des dépenses qui ne cessent d’augmenter, l’hôpital n’est plus que l’ombre de lui-même, l’école de la République s’enfonce un peu plus chaque année, les transports publics dysfonctionnent en permanence, la justice et la police sont débordées, les prisons saturées… Tout craque de partout en dépit des milliards injectés.

Le système semble devenu incontrôlable : la puissance publique est endettée à hauteur de 3 000 milliards d’euros et continue à dépenser sans compter et sans contrôle. Nos institutions ne nous protègent ni de l’excès d’impôts ni de l’excès de dépenses inutiles et la qualité des services publics baisse. Où passe donc l’argent ?

Pour la directrice de la Fondation iFRAP, il faut sortir de ce piège qui mine notre économie et notre démocratie. Des solutions existent, notamment chez nos voisins européens. Réveillons-nous ? l’argent public, c’est notre argent !

Agnès Verdier-Molinié est directrice de la fondation iFRAP, think tank libéral chargé d’évaluer les administrations et les politiques publiques.

Elle est l’auteure de plusieurs essais dont, chez Albin Michel, le best-seller On va dans le mur (2015), Ce que doit faire le (prochain) président (2017), ou encore En marche vers l’immobilisme (2018 ; prix de littérature politique Edgar-Faure). 

LaPresseDuSoir : Une façon nouvelle et innovante de lire l'actualité