GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

Entretien avec Denise Lombardi

Denise-Lombardi
©Denise Lombardi
Table des matières
Denise Lombardi
©Denise Lombardi

Qu’est-ce qui vous a inspirée à plonger dans le monde fascinant du néo-chamanisme ? Quels défis avez-vous rencontrés en explorant ce sujet complexe et en rédigeant votre livre ?

Y a-t-il des idées fausses ou des stéréotypes que vous cherchez à démystifier à travers ce livre ?

Selon vous, le néo-chamanisme est-il un néo-humanisme ? Comment les milieux académiques et scientifiques perçoivent ce ‘mouvement’ ?

Comment expliquez-vous le lien entre la soif d’exotisme et la recherche intime de spiritualité dans le contexte du néo-chamanisme ? Y a-t-il eu des découvertes au cours de vos recherches qui vous ont vraiment surpris ou étonné ?

Quelles sont, selon vous, les principales influences socioculturelles qui façonnent le renouveau du néo-chamanisme, et comment ces influences se manifestent-elles dans les pratiques contemporaines ?

À la lumière de votre expertise, quelles pourraient être les implications du néo-chamanisme sur la santé mentale et le bien-être individuel et collectif dans un contexte où la santé mentale est de plus en plus mise en avant ?

Comment votre travail sur le néo-chamanisme s’inscrit-il dans le débat plus large sur la globalisation culturelle et la diversité, en particulier en ce qui concerne la préservation des pratiques traditionnelles et leur adaptation dans un monde en mutation rapide ?

Existe-t-il des préoccupations éthiques ou des enjeux de responsabilité sociale dans la promotion ou la critique du néo-chamanisme, et comment pensez-vous que ces préoccupations devraient être abordées dans les discours publics ? 

Comment le néo-chamanisme pourrait-il contribuer à la construction ou à la transformation des identités individuelles et collectives dans une société de plus en plus pluraliste et multiculturelle ?

Pouvez-vous partager des insights sur la manière dont le néo-chamanisme s’articule avec les défis environnementaux contemporains et les mouvements écologiques, et comment ces liens peuvent-ils influencer les actions en faveur de l’environnement ?

À votre avis, comment évoluera le néo-chamanisme en France, étant donné son succès croissant ?