GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

Entretien avec Dorothée-Myriam Kellou

Entretien avec Dorothée-Myriam Kellou, pour son livre « Nancy-Kabylie ».
Dorothée-Myriam Kellou © JF Paga
Table des matières
Dorothée-Myriam Kellou

Votre livre captive ses lecteurs au point que ma boîte mail regorge de messages élogieux à son sujet… Pourquoi ce livre et pourquoi maintenant ?

Le titre de votre récit semble avoir une signification symbolique. Pouvez-vous nous en dire plus ? 

Pourquoi avez-vous choisi de mêler la dimension intime de votre histoire familiale avec une approche documentaire pour évoquer cette période spécifique de l’Histoire ?

Comment avez-vous sélectionné les souvenirs que vous avez partagés dans votre livre ? Y en a-t-il certains qui ont été particulièrement difficiles à évoquer ? Un moment où un souvenir vous a submergé d’émotions pendant l’écriture ?

Comment avez-vous perçu l’évolution de votre relation avec votre père tout au long de ce voyage ? Y a-t-il eu des moments de découverte ou de compréhension particulièrement significatifs pour vous ? 

Comment avez-vous géré la contradiction entre l’idéalisation de l’Algérie et la réalité de votre expérience une fois sur place ? 

Dans vos travaux, la guerre, les déplacements et l’identité semblent être des thèmes récurrents et puissants. Qu’est-ce qui suscite en vous cette révolte, ou encore, qu’est-ce qui nourrit ces inspirations ? 

La musique a une place particulière dans votre cœur. Comment les chansons comme ‘La maman des poissons’ ont-elles influencé votre lien avec votre père et vos origines ?

Comment votre approche pour ce livre se distingue-t-elle de vos précédents projets documentaires tels que ‘À Mansourah, tu nous as séparés’ et le podcast ‘L’Algérie des camps’, diffusé sur France Culture ?

Les auteurs ont souvent des rituels et des méthodes qui les aident à rester concentrés et productifs pendant l’écriture. Pourriez-vous nous décrire vos propres habitudes d’écriture et la manière dont vous avez géré la discipline nécessaire pour achever votre livre ?