GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

Le clan des seigneurs, Par Paul-Antoine Martin

Une plongée sidérante au cœur de la "noblesse" d'État

 Ils ne parlent pas aux médias, ils ne sont pas élus, on ne les connait pas et, pourtant, ils ont le pouvoir.

Qui sont-ils ?

Parce qu’ils ont réussi dans leur jeunesse un concours prestigieux, la République les honore à vie.

Elle en a fait son « élite ».

Immersion dans la caste d’État.

Ces hauts fonctionnaires issus des trois plus « grands » corps d’État (Polytechnique, Ponts et Chaussées et ENA) veillent ainsi aux destinées de la nation et à la grandeur de la la France. Enfin en théorie…

Car la réalité est toute autre : Paul-Antoine Martin, cadre dirigeant dans plusieurs établissements publics a côtoyé cette « noblesse d’État » pendant plus de quinze ans.

Au travers de situations édifiantes et vécues, il décrit leur esprit de caste, leur goût pour les privilèges, et leur comportement de seigneurs.

On les imagine veillant aux destinées de la nation, et fiers de la servir ; on les découvre sans vision, opportunistes, cyniques, arrogants, manipulateurs et mercenaires. ils destinent leur loyauté avant tout à leur corps, lequel leur garantira réussite et impunité, quelle que soit leur valeur.

Pour l’auteur, cette caste est une catastrophe pour le développement de notre pays et son rayonnement à l’international.

Paul-Antoine Martin a 55 ans. De formation ingénieur (CentraleSupélec), il a toujours évolué dans un environnement industriel, et a mené une carrière riche d’une large expérience, allant de la multinationale anglo-saxone à l’établissement public français.

Il a occupé des postes de cadre dirigeant, côtoyant capitaines d’industrie, politiques et hauts fonctionnaires.

LaPresseDuSoir : Une façon nouvelle et innovante de lire l'actualité