GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

« Moi, Lucho » de Luc Leblanc

moi lucho, Luc Leblanc

L’important, c’est de rester vivant

moi lucho, Luc Leblanc

Confession buissonnière d’un champion hors-norme.

Luc Leblanc fut l’un des meilleurs coureurs cyclistes professionnels de sa génération, un champion avec un grand C, un non conformiste.

Il lui a fallu trente ans pour se délivrer d’une douleur obsédante depuis un certain soir de la Saint-Jean, où son petit frère et lui ont eu le malheur de croiser la route d’un chauffard qui ne leur a pas laissé l’ombre d’une chance.

Gilles a perdu la vie, la sienne a vacillé mais il est resté debout, la jambe gauche salement estropiée.

Lire aussi cet Article… La prochaine fois que tu mordras la poussière de Panayotis Pascot

Comment imaginer alors qu’il revêtira plus tard le maillot jaune du Tour de France, le tricolore de champion de France et l’arc en ciel de champion du monde ?

Dans son autobiographie, qu’il décline à la manière d’un inventaire à la Prévert,  » Lucho  » nous fait passer du Chemin des Dames au Concours National d’apprenti cuisinier; d’Ivan Curkovic à Raymond Poulidor ; du désir d’entrer dans les Ordres à Bernard Tapie ; de la fourberie d’Aspin de Laurent Fignon à la marmite encore chaude du championnat de France 1992 ; du miracle de Lourdes-Hautacam au sacre arc-en-ciel dans la Vallée des Temples; d’une reconversion adaptée de  » La vérité si je mens  » à une volonté irrépressible de diriger une équipe cycliste.

Il y a du Chabrol dans ce récit, préfacé par Érik Orsenna, qui se lit comme un roman. Il y a surtout beaucoup d’amour.

Champion du monde sur route en 1994. Champion de France sur route en 1992, Luc Leblanc a également figuré trois fois dans le top 10 du Tour de France.

Sur la Grande Boucle, il a décroché le maillot jaune en 1991 et a remporté deux étapes (Hautacam, 1994 ; Les Arcs, 1998). À ce palmarès s’ajoutent deux distinctions : « Vélo d’Or français 1994 » et « Champion des champions de L’Équipe 1994 ».

LaPresseDuSoir : Une façon nouvelle et innovante de lire l'actualité