GRANDE INTERVIEW : Charles Adrianssens & Paul Montjotin : "Le temps est un objet très complexe. Sa définition même pose problème."

Entretien avec Lily Sarey

Entretien avec Lily Sarey
Le bruit de nos empreintes, Lily Sarey

Nous recevons Lily Sarey, à l’occasion de la sortie de son nouveau roman « Le bruit de nos empreintes».

Résumé du livre :

Lyse revient, pour le plus grand plaisir de sa petite-fille, sur les grandes périodes qui ont marqué son existence. Lors de ces entretiens menés avec douceur et compréhension par Sophie, elle dévoile sa philosophie de vie, ses amours, ses douleurs, son histoire en somme, avec retenue et justesse, traversant au passage tout un monde d’art et de beauté.

Qui êtes-vous réellement ?

Honnêtement, je n’en sais rien ! Je crois avoir toujours vécu des hauts et des bas d’une façon intense, en ayant la capacité de rebondir à chaque fois. Je me suis beaucoup nourrie des autres, et c’est  peut-être à eux qu’il faudrait poser cette question !

De quoi parle votre livre ?

Il parle  de transmission, de partage, de complicité et d’amour. Entre Lyse ( qui a vécu plusieurs vies fascinantes ) et de sa petite-fille Sophie qui  jeune future  journaliste curieuse, veut en savoir davantage sur le parcours de sa vie, riche en évènements. Au fil de leurs échanges, Sophie embarquera avec elle dans un voyage à reculons à travers le monde artistique.  Une exploration de moments qui souvent marquent une existence.

Mon ouvrage, est aussi une réflexion entre ces deux générations qui cherchent à mieux comprendre l’évolution d’une société nouvelle, ou tout n’est que trop souvent, incompréhension.

Pourquoi ce livre, et pourquoi maintenant ?

Pourquoi ce livre ? Parce qu’il me semblait intéressant de rejoindre l’expérience du passé, avec l’ambition du futur, vécu ensemble dans le partage et la complicité du  présent.

Pourquoi maintenant ? Parce qu’il devait automatiquement devenir le suivant, de l’autre…qui était le dernier !

Quelles sont vos principales sources d’inspirations lors de l’écriture ?

Aucune inspiration particulière.  Dans le silence de l’écriture, les idées, les personnages, la suite de mon histoire, arrivent de mon imagination qui vient de je ne sais d’où ! Peut-être de là-haut ?

Pendant les corrections, j’écoute souvent de la musique classique, Bach plus particulièrement, et parfois des musiques de films.

Comment décririez-vous votre processus créatif ?

Il provient de deux éléments : Fiction et réalité, qui ne peuvent se séparer.

Quand mon imagination a construit l’histoire, je la développe avec automatisme en l’associant à des parcelles de mon vécu,  en y rajoutant parfois des personnages que j’ai connus, aimés, ou juste croisés.

Mes histoires se passent pour la plupart, dans un milieu culturel dans lequel j’ai grandi, et plus tard ou je me suis épanouie.

Quels sont vos projets littéraires futurs ?  

Mon projet littéraire n’est plus vraiment un projet, puisque j’ai déjà entamé la moitié de mon prochain livre qui se passe cette fois, entre l’Inde et la France.

Avez-vous des conseils pour les écrivains aspirant ?

Aucun conseils : Si ce n’est… lire au maximum des livres dont les auteurs ( anciens ou contemporains ) vous font du bien. Vous nourrissent de l’intérieur, vous portent à la réflexion, et vous aident à passer ainsi les épreuves cruelles de la vie, plus légèrement.  

Serait-il possible de nous parler de l’un de vos plus beaux moments de culture ?

Très difficile cette question ! Car il n’y a jamais eu un moment, mais beaucoup, beaucoup de moments merveilleux, provoqués dans divers disciplines du domaine artistique, dont certaines sont dans ce livre.

Entretien réalisé le 24 juin 2023